Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > La recherche > Séminaires et ateliers > Séminaires & ateliers rue Malher à Paris > Temps, terrains et écriture de l’histoire de l’Afrique

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Temps, terrains et écriture de l’histoire de l’Afrique

Séminaire général d’histoire de l’IMAF

Organisé par Marie-Laure Derat et Camille Lefebvre (IMAF-CNRS)
Centre Malher, 9 rue Malher, 75004 Paris / salle 106, 1er sous-sol

- Lundi 24 mars 2014 ➨ 13 h-16 h.
Histoire et Sciences sociales
Intervenants : Nicole Khouri et Thomas Vernet
Discutants : François-Joseph Ruggiu et Jean-Pierre Chrétien

- Lundi 20 janvier 2014 ➨ 13 h-16 h.
Afrique et globalisation, Philippe Beaujard (CNRS, IMAF), avec la participation de Laurent Berger (EHESS, LAS) et Patrick Boucheron (Université Paris I).

Ce séminaire a pour but de faire à la fois un bilan de la recherche en histoire de l’Afrique telle que nous la pratiquons dans notre laboratoire, mais aussi ailleurs, et de réfléchir sur les perspectives. Il s’agit de s’interroger, d’un point de vue épistémologique, sur ce qu’est l’histoire de l’Afrique et le métier d’historien de l’Afrique, ses éventuelles spécificités, en entrant en dialogue avec d’autres historiens, travaillant sur d’autres aires géographiques. Nous voulons balayer quelques champs importants de la recherche à travers six thèmes emblématiques sur lesquels il nous semblait intéressant de faire un bilan, de voir les pistes futures de recherches et de lancer également un débat.

Post-scriptum :

Séminaire organisé par Marie-Laure Derat et Camille Lefebvre