Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Les enseignements > Master en Science politique (Université Paris 1) > Master recherche en Science politique, spécialité ’Etudes africaines’

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Master recherche en Science politique, spécialité ’Etudes africaines’

La formation

Le Master de Science politique - spécialité Etudes africaines (filière recherche) est une formation ouvrant sur le doctorat en science politique. Héritier d’un DEA pluridisciplinaire, il s’adresse à la fois aux étudiants désireux de poursuivre dans la recherche et à ceux qui veulent s’engager dans les métiers du développement, de la diplomatie, de la gestion des conflits, de l’expertise ou du journalisme. Adossé à un laboratoire d’études africaines reconnu, le CEMAf (UMR 8171), et à l’Ecole doctorale de science politique de l’Université Paris 1, mais aussi associé aux activités de la revue Politique africaine, ce Master est aujourd’hui une des seules formations africanistes de science politique en France.

La formation se déroule normalement en deux ans, avec la possibilité d’intégrer le cursus en deuxième année (M2).
Pour la rentrée 2005, l’effectif sera essentiellement recruté au niveau « M2 ».
L’année s’organise en deux semestres de nature distincte :
- Au premier semestre, les étudiants participent aux séminaires de formation à la recherche
- Au second semestre, moment important du passage à pratique de la recherche, ils partent faire leurs enquêtes sur le terrain pour des durées pouvant aller jusqu’à trois mois.

1er Semestre (Formation africaniste spécialisée)

4 séminaires de science politique (au choix)
- Pouvoirs, violence et modernité en Afrique
- L’Afrique dans la mondialisation : une approche « par le bas »
- Relations internationales africaines
- Systèmes de guerre et conflits en Afrique
- Cultures populaires et culture politique
- Citoyenneté, identités et nationalisme en Afrique
- Politique de l’exil : Migrations forcées, réfugiés et asile

1 séminaire d’option à choisir dans d’autres disciplines : Droit, Anthropologie, Histoire

2ème Semestre (Passage à la pratique de la recherche de terrain)

- Séminaire de méthodologie et d’initiation à la recherche (enquête collective)
- Recherche de terrain et rédaction du mémoire
- Epreuve orale de connaissance africaniste

Enseignants-chercheurs intervenant dans le cycle

• Richard Banégas (Univ. Paris 1) • Jean-François Bayart (CNRS - CERI) • Rémi Bazenguissa-Ganga (EHESS -Univ. Lille I) • Pierre Boilley (Univ. Paris 1) • Daniel Compagnon (IEP Bordeaux) • Etienne Le Roy (Univ. Paris 1) • Roland Marchal (CNRS - CERI) • Philippe Marchesin (Univ. Paris 1) • Denis-Constant Martin (FNSP - CERI) • Henri Médard (Univ. Paris 1) • Christine Messiant (CNRS - EHESS) • Alain Rochegude (Univ. Paris 1) • Johanna Siméant ((Univ. Paris 1) • Jérôme Valluy (Univ. Paris 1)

Responsable de la formation : Richard Banégas, Directeur de la revue Politique africaine

Conditions d’admission

- Niveau M1 ou maîtrise en science politique. Diplôme des Instituts d’Etudes Politiques.
Possibilité d’admission avec un diplôme équivalent en droit et sciences sociales.
- Sur examen du dossier et du projet de recherche et après audition par un jury composé de membres de l’équipe pédagogique. Une insistance particulière est mise sur la qualité du projet de recherche qui ne doit pas se limiter à un simple titre ou énoncé. En quelques pages, le candidat devra justifier l’objet de sa recherche, avancer des hypothèses de travail fondées sur une première investigation bibliographique et envisager la faisabilité empirique de ce travail.
- Important : les inscriptions s’effectuent en ligne et sont ouvertes jusqu’au 28 mai 2005-05-13. Le dossier de candidature (1 seul dossier par candidat) devra être télécharge à l’adresse suivante : http://sigadm.univ-paris1.fr/temp/choix1.php Ou sur le site général de l’université paris 1 : http://www.univ-paris1.fr