Partenaires

CNRS Ecole pratique des hautes études
Université Paris 1 Université d'Aix-Marseille



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > La recherche > Projets de recherche

Création de l’Institut des mondes africains (IMAF)

L’Institut des mondes africains (IMAF) a été créé au 1er janvier 2014, par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM).
Le site internet de l’IMAF prend le relai de celui du CEMAf, qui n’est plus mis à jour.

Lire la suite


Projets de recherche

AMP : Stérilité et recours à l’Assistance Médicale à la Procréation dans le contexte de la mondialisation (Prétoria, Ouagadougou, Paris)

Coordination générale assurée par D. Bonnet (CEPED). Réalisation du projet assurée par quatre partenaires : CEPED, D. Bonnet ; CEAN, F. le Marcis ; CEMAf, O. Journet ; CREM, E. Simon. (2010-2013)

Cette recherche porte sur un objet encore non exploré en Afrique : l’étude du recours aux biotechnologies dans le cas de l’assistance médicale à la procréation (AMP). Elle s’inscrit dans un contexte où la stérilité suscite une forte demande de soins dans les pays d’Afrique où les taux de stérilité sont forts et où les conséquences sociales pénalisent dramatiquement les femmes. Dans un nombre croissant de villes africaines, des cliniques privées prennent aujourd’hui en charge les couples inféconds des classes (...)

Lire la suite

CORNAFRIQUE : Ecrire l’histoire de la Corne de l’Afrique (XIIIe - XXIe siècles) : textes, réseaux & sociétés

B. Hirsch - CEMAf-Paris / ANR (projet blanc) sur 4 ans (2007-2010) - prolongé en 2011

Le projet « Écrire l’histoire de la Corne de l’Afrique (XIIIe-XXIe s.) : textes, réseaux & sociétés » est porté par une équipe de 27 membres (6 collègues étrangers, 7 enseignants-chercheurs français, 3 post-doctorants, 11 doctorants). L’ambition de ce projet est de faire émerger internationalement une nouvelle façon d’écrire l’histoire de la Corne de l’Afrique, en rupture avec les recherches et les synthèses menées dans les cadres définis par les États-nations et en sortant de la division classique entre (...)

Lire la suite

FRONTAFRIQUE : absurdité ou enracinement ? Nouvelles approches de l’historicité des frontières africaines

ANR Les Suds (2008-2011)

Projet porté par le CEMAf, coordinateur Pierre Boilley, il rassemble une équipe de quatorze chercheurs (D. Casajus, J. Schmitz, PC Hien, C. Médard), enseignants-chercheurs (P. Boilley, M. Goeh-Akué, K. Bennafla, H. Médard, I. Surun), post-doctorants (S. Awenengo, D. Gary) et doctorants (S. Imbert-Vier, S. Dujardin, C. Lefebvre). Cette équipe est internationale (Français, Togolais et Burkinabé), et pluridisciplinaire (historiens, anthropologues et géographes). La nécessité de renouveler un (...)

Lire la suite

PUBLISLAM : Espaces publics religieux. États, sociétés civiles et islam en Afrique de l’ouest

ANR Les Suds (2008-2011)

Projet coordonné par Gilles Holder (CEMAf-Aix) et porté par une équipe de 25 chercheurs africains, européens et canadiens, issus de 5 disciplines (anthropologie, histoire, sciences politiques, sociologie et philosophie) et conçu pour une durée de 4 ans (2008-2011), le projet PUBLISLAM a pour ambition de décrire et analyser de façon comparative les processus d’émergence et d’expansion de la sphère islamique au sein des espaces publics nationaux de 5 pays francophones d’Afrique de l’ouest : Sénégal, (...)

Lire la suite

SIMPA : Simulations de parenté : modélisation de la dynamique matrimoniale et mnémonique dans les réseaux de parenté

F. Héran (INED) et M. Houseman (EPHE) et C. Grange (Centre Roland Mousnier) (2009-2012)

Aboutir à un modèle intégré de l’émergence de circuits matrimoniaux dans les réseaux de parenté, ainsi qu’à des techniques de simulation permettant la modélisation réaliste des réseaux utilisés par les chercheurs étudiant ces réseaux.

Lire la suite